> Sesam-Vitale > 2003 Communiqué du GIPSIM
 
 

2003 Communiqué du GIPSIM

Communiqué du 4 juillet 2003

La Caisse Nationale d’Assurance Maladie a adressé aux prestataires du marché, en juin dernier, une lettre concernant l’évolution du Cahier des charges « Sesam-Vitale 1.40».


Le GIPSIM prend acte des assurances formulées par la CNAM, qui font écho aux vives préoccupations des industriels, exprimées notamment dans un récent avis adressé par ce Groupement aux Maîtrises d’ouvrage et d’oeuvre du projet.


Les réponses de la Caisse Nationale d’Assurance Maladie vont dans le sens d’une indispensable clarification sur les plans technique et fonctionnel. Elles évoquent également les moyens déployés pour accompagner la réussite des déploiements prévus.


De plus, le GIPSIM salue la volonté clairement affichée de renforcer la concertation avec les industriels, condition sine qua non d’une pleine implication de prestataires jusqu’alors largement circonspects.

Le GIPSIM, soucieux de mobiliser les énergies salue cette annonce d’ouverture, et attend désormais d’en mesurer concrètement les effets.


Dans cet esprit, il vient d’adresser une proposition de rencontre avec la Direction Générale de la CNAM, en vue de traiter dans les meilleurs délais des modalités, moyens et calendrier de la concertation proposée.


Enfin, le GIPSIM a été saisi au sujet d’une demande des Organisations professionnelles de médecine libérale, enjoignant les prestataires industriels à surseoir à la mise en oeuvre de la version 1.40.


Dans sa réponse, le GIPSIM a rappelé qu’il n’appartient pas aux industriels de s’immiscer dans les décisions relevant du champ de la négociation entre acteurs conventionnels. Il a en outre précisé que le rôle des prestataires industriels est de répondre aux besoins du marché, et relevé que l’évolution de Cahier des charges ouvrait de nouvelles options aux professionnels de la santé.



Paris, le 04 juillet 2003.


Télécharger le communiqué

 
Dernière modification : 06/05/2010