La e-santé s’invite in extremis dans la campagne

Si elle constitue un sévère réquisitoire en matière d’inventaire, la tribune publiée dans le quotidien Libération du 11 avril et cosignée par trois personnalités de l’actuelle opposition ne manque pas d’intérêt. Sobrement intitulée « Cinq ans d’enlisement numérique : une menace pour la qualité des soins », cette analyse est en effet pleinement en phase avec les observations de la Fédération LESISS, tant concernant le bilan au sujet des TIC sectorielles qui confine au désastre, que s’agissant de l’importance cruciale des systèmes d’information pour éviter un décrochage définitif de notre système de santé et médico-social.

Même si cette prise de position vient bien tardivement dans une campagne que nos concitoyens jugent bien terne, il n’en demeure pas moins qu’elle pose un cadre intéressant pour la prochaine mandature, dans laquelle LESISS sera bien sûr déterminé à faire bénéficier le prochain exécutif de son expertise, tout en continuant à faire vigoureusement entendre sa voix.

> Communiqué « La e-santé s’invite in extremis dans la campagne »
> Synthèse de l’article de Libération sur le site Annuaire-Sécu

 
Dernière modification : 09/08/2012